logo

6 conseils pour photographier le brouillard

photographe entreprise industrie le havre

Quand la saison change, les lumières changent aussi, avec l’arrivée de l’automne le brouillard réapparaît dans un petit endroit et c’est une bonne occasion de prendre des photos qui ne sont pas très différentes avec une atmosphère très claire.  Cela est dû au fait que la caméra peut avoir du mal à prendre la bonne photo si vous prenez des photos en mode automatique.

De plus, le brouillard réduit le contraste et ce qui est renforcé par le capteur de notre photo ne sait pas montrer autant de subtilité et de contraste que l’œil humain. En conséquence, il donne des contrastes sombres et pâles qui créent des images ternes, voire tristes.

Enfin, le brouillard provoque du bruit dans l’image et ne fait aucun compromis sur les éventuelles taches sur votre capteur  le brouillard dans l’image est un peu gênant.

Voici 6 conseils tirés de mon expérience pour de bonnes photos:

  1. Présentation :

Réellement, le brouillard tend à homogénéiser la lumière de la scène et l’appareil photo tendra à éclaircir ou trop assombrir l’image selon le cas de la perturbation de l’exposition de l’appareil photo.

  1. Sensibilité :

Assurez-vous à ne pas augmenter excessivement la sensibilité pour que les gouttelettes d’eau qui forment le brouillard forment une masse d’aspect inhomogène similaire au numérique.

  1. Composition :

Pour que votre prise de vue soit intéressante, cadrez votre photo de telle sorte qu’elle accentue le phénomène du brouillard et le fait que celui-ci enveloppe véritablement le panorama. Par conséquent, vous pouvez constituer une image où le thème est seul ou même petit dans le brouillard pour renforcer ce sentiment d’être entouré par la brume.

  1. Observation :

La technique de base pour la photographie du brouillard peut vous étonner, mais elle tient pour moi essentiellement à observer les couleurs et les contrastes réels de la scène que je photographie, puis à les fixer dans ma mémoire pour leur rendre justice en post-processing.

  1. Post-processing :

Un post-traitement pour retrouver les couleurs et le contraste véritables,  mais également pour faire disparaître les traces du capteur ! En effet, le brouillard génère de vastes surfaces de couleur gris neutre dans votre prise de vue, parfaites pour faire apparaître les tâches éventuelles sur votre appareil photo,  surtout si vous choisissez une petite ouverture.

En ce qui concerne le contraste et les couleurs, restez sur des couleurs peu chargées et des contrastes peu accentués. Il faut en effet préserver cette atmosphère originale du brouillard qui pose un voile de coton sur la scène qui nous est présentée.

  1. Anticiper les bonnes occasions :

Afin d’avoir la possibilité de prendre de magnifiques images de brouillard, il faut se réveiller très tôt ! Ce sera le meilleur moment pour rencontrer des situations de brouillard agréables.

Dans le cas contraire, prenez votre caméra avec vous le plus souvent possible. Comme ça, en vous déplaçant pour aller travailler au petit matin, vous aurez peut-être la chance de vous arrêter pendant quelques minutes sur votre trajet pour photographier une jolie scène ou une ambiance intéressante entourée du brouillard du matin.

 

 

 

Comments are closed.