L’effet de filé en photographie

Largement utilisée dans la photographie sportive bien qu’elle puisse avoir d’autres fonctions, la technique du filé en photographie permet de mettre en valeur un sujet en mouvement en rendant la totalité de son arrière-plan flou alors que lui-même reste net. Mais savez-vous comment utiliser cette technique ?

Pour comprendre comment faire, il est d’abord nécessaire de connaître une des 3 principales propriétés de votre appareil : la vitesse d’obturation. Lorsque vous appuyez sur le déclencheur, votre appareil laisse entrer une certaine quantité de lumière, lumière qui va ensuite se diriger vers le capteur. Parmi les facteurs qui vont définir cette quantité de lumière, la vitesse d’obturation correspond à la durée pendant laquelle votre obturateur va rester ouvert et donc laisser entrer les rayons. Plus votre temps de pose sera long, plus la quantité de lumière sera importante. Cependant, cela comporte toujours un inconvénient qui peut aussi être utilisé à votre avantage (tout dépend donc de votre intention) : une vitesse plus lente augmente les risques de flou de bouger.

Maintenant que vous connaissez la vitesse d’obturation, comment réaliser un effet de filé ? L’opération n’est pas compliquée, mais nécessite une certaine précision. Tout d’abord, il vous faut un sujet dont le mouvement est idéalement linéaire. Par exemple, une automobile à vitesse constante sur une route droite et plate. Placez-vous, encore une fois idéalement, à un angle de 90 degrés par rapport à la direction de ce sujet. Choisissez une vitesse lente comme 1/125 de seconde ou 1/60 pour les plus ambitieux.

Concernant le geste à adopter, il vous faudra suivre la course du sujet de manière précise et fluide. Votre mouvement doit être uniquement horizontal si votre sujet évolue sur un terrain plat. Chaque vibration ou tremblement entraînera un flou vertical non souhaité. Il est bon de savoir que plus vous serez précis, plus vous aurez de chances d’avoir des photos avec un sujet net. Mais vous aurez aussi plus de chances si la direction de votre objectif est parfaitement perpendiculaire au sujet que vous photographiez. Vous êtes désormais prêt à suivre un sujet en mouvement tout en déclenchant en simultané, entraînez vous !

Pour finir : une fois que vous maîtrisez cette technique, oubliez tout ce qui est idéal dans cet article et soyez créatif. Une infinité de photos sont réalisables.

Comments are closed.